FEU !

Ceci n'est pas une pipe ni une introduction à la lecture de Karl Marx

« Qu’est-ce que tu veux que je te dises ? Tu veux que je te brûles de phrases impossibles ? Que je crie en fauve psychique la nécessité de la lutte armée ? Que je dégueule l’eau bouillante du grand capital qui anéantit encore et encore ? Que j’agite le poème rouge et noir de l’insurrection en faisant du morse avec mes petites culottes ? Que je crie coiffée d’une langue brûlée comme la forêt « Je vais tous vous tuer » à la face de l’oligarchie impérialiste capitalo-cannibale sous le regard de Karl Marx qui se flingue en disant « la victoire appartient nécessairement au Capital » – habillé en jaune au milieu d’un rond-point ? Ça que tu veux qu’on parle, mon amour ? »

Nadège Prugnard, Feu !

SYNOPSIS

Performance pour l’espace public inspirée par les femmes engagées dans les groupes armés révolutionnaires en Europe occidentale des années 1970-80 et en particulier de la journaliste Ulrike Meinhof, connue pour ses actions contre l’impérialisme, le fascisme, le capitalisme militarisé au sein du groupe armé révolutionnaire RAF (Fraction Armée Rouge).

« Faut-il sortir son flingue et revendiquer une violence légitime face aux systèmes de domination capitaliste ? Doit-on passer à la lutte armée ? » Nadège Prugnard

Nadège Prugnard a choisi de répondre par une performance, un solo pour piano et feu. Un poème amoureux et sorcier qui interroge la puissance et l’impuissance du langage à déjouer les violences du monde, inscrivant l’amour comme seule « arme » pour tenir l’univers en joue.

Feu ! est une commande d’écriture initié par les Plateaux sauvages et le Théâtre des Ilets / CDN de Montluçon. Les autrices Marion Aubert, Céline Delbecq, Solenn Denis, Marie Dilasser, Pascale Henry, Nadège Prugnard, Valérie Schwarcz et Aurélie Van Den Daele ont étés invitées par Carole Thibaut et Laëtitia Guédon à écrire sur ce qui ferait d’elles des « sorcières contemporaines ».

De et par Nadège Prugnard
Création musicale Renaud Grémillon
Scénographie et complice artistique Générik Vapeur – Pierre Berthelot et Caty Avram
Collaboration artistique à la création des paysages sorciers Caroline Selig Constructeurs Basile De Barbarin et Bruno Montlahuc
Sculpteur métal Pedro Frémy
Accompagnement dramaturgique Christian Giriat
Regard extérieur Jean-Luc Guitton
Lumières et Régie générale Xavier Ferreira De Lima en alternance avec Olivier Carton et Rudy Muet
Son Christophe Rochon en alternance avec Serge Lewandowski

Remerciements à Jean Asselmeyer et Jean-Marc Rouillan

Création 2021 Magma Performing Théâtre en coproduction avec Le Théâtre des Ilets, CDN de Montluçon  et Les Plateaux sauvages à Paris.
Avec l’aide nationale à la création arts de la rue DGCA 2021 et le Festival de rue de Saint-Amant-De-Coly.
Avec le soutien de la Chartreuse, CNES Centre National des Ecritures du Spectacle de Villeneuve-les-Avignon, le GMEM, CNCM Centre National de Création Musicale à Marseille, Les Granges- Lieu de Fabriques à Vic sur Cère. Et la complicité de Générik Vapeur.

Accueil en résidence d’écriture
La Chartreuse – Centre National des écritures du spectacle à Villeneuve -Lez-Avignon.

Accueil en résidence de création
Générik Vapeur – Cité des arts de la rue à Marseille. Le GMEM/CNCM Centre National de Création Musicale à Marseille. Les Granges – lieu de Fabriques à Vic-sur-Cère(15) 

EN TOURNÉE

Saison 2021- 2022

  • Les Plateaux Sauvages à Paris
  • Théâtre Des Ilets – Centre Dramatique National de Montluçon
  • Générik Vapeur – Cité des arts de la rue à Marseille
  • Festival de Saint Amand de Coly
    Théâtre Antoine Vitez (Ivry sur Seine)
  • Le grand Brasier / TNG (Grenoble)
  • Festival le Grand Ménage de Printemps (84)
  • Biennale des écritures du réel #6 / Friche de la Belle de Mai ( Marseille)
  • Festival Chalon dans la rue

En images

la PRESSE en parle

écouter & VOIR